Category Archives: L’histoire de la danse classique  バレエの歴史

Marius Petipa ‘MÉMOIRES’

Marius Petipa (1818-1910) est un grand chorégraphe français qui a vécu en Russie. Il est auteur d’une soixantaine de ballets qui sont aujourd’hui dans les répertoires classiques des grandes compagnies dans le monde.

J’ai trouvé ses ‘Mémoires’ dans la boutique de l’Opéra. Dans ce livre il raconte la joie et la peine de son travail, sa vie et la relation avec des autres grands artistes comme Jules Péraut (chorégraphe de Giselle, Pas de Quatre,etc), Tchaïkovski, Anna Pavlova…

Il y a aussi des textes écrits par sa fille, George Balanchine, Tamara Karsavina, etc.

Tout cela donne un témoignage de cette époque qui a des points communs avec la nòtre, et nous aide à connaître mieux ses ballets.

MARIUS PETIPA
MÉMOIRES
L’ART DE LA DANSE
ACTES SUD

Filippo Taglioni (français)

On ne peut parler de la danse classique d’aujourd’hui sans reconnaître le travail de Filippo Taglioni. La technique de pointes, qui est le symbole de la danse classique a été approfondie et a évolué avec lui et sa fille Marie.

Né à Milan en 1777, il commence sa carrière de danseur en faisant des rôles de travesti en Italie. Il va à Paris pour se perfectionner puis est engagé comme première danseur et maître de ballet à Stockholm en 1803-1804, où il épouse une danseuse suédoise Sophie Karstein et eu sa file Marie.

Après avoir occupé la même fonction à Vienne, à Cassel et à Munich, le père et la fille sont engagés à l’Opéra de Paris où il créa une dizaine de ballets dont La Shylphide.Puis, il devient le maître de ballet à Saint-Pétersbourg (1832-1855).

Après sa retraîte, il vécu au bord du lac de Côme.

On dit qu’il est devenu très eccentrique après le décès de sa femme en 1862. Il voyage pour l’oublier, perd toute la fortune de Marie en jouant en bourse… Il décède en 1871 à l’âge de quatre-vingt-quatorze ans.

Avec sa fille Marie, Filippo Taglioni nous a laissé l’exemple de la parfaite maîtrise des pointes. Subtile, élégante, raffinée et légère en étant expressive et vivante …pour visualiser un personnage irréel sur une scène réelle. Et cet idéal romantique sera poursuivi ensuite par Jules Pérault, auteur de Giselle.

Filippo Taglioni (1777 Milan -1871 Côme)  フィリッポ・タリオーニ

フィリッポ・タリオーニはイタリア人バレエダンサー、振付家で、ロマンティックバレエの名花マリー・タリオーニの父親です。

ミラノに生まれ、もともとはイタリアでいわゆる女形のダンサーでした。1803年にスウェーデンのストックホルムのバレエマスターに就任し、スウェーデン人バレリーナと結婚します。1827年に娘マリーと共にパリオペラ座に職を得、『ラ・シルフィード』などポワントの技法を駆使した作品を振付けます。1837年から二人はロシアのサンクトペテルブルグに移り、1855年に引退します。余生はイタリアのコモ湖の湖畔で過ごしました。

父の手ほどきによって習得されたマリーの踊りはエレガントで洗練され、技巧に優れているだけでなく、繊細なマイムによって悲劇から喜劇までを自在に演じ、人の心を強く打ったといいます。

1862年に妻を亡くしてからは忘れようと旅にでたとも、また寂しさから奇行にはしり、マリーの財産の大部分を株に投資し、失ってしまったともいいます。

ポワントの技術の発展は一重にこの人に負っているといえるでしょう。